Accueil » Vivre sur le territoire » Actualités » Ouverture d’un campus lycéen à la rentrée 2024 à Bourg-Achard
Taille du texteAugmenter la taille du texteRevenir à la taille du texte par défautRéduire la taille du texte

Ouverture d’un campus lycéen à la rentrée 2024 à Bourg-Achard

Un campus d’excellence ouvert sur le monde et ancré sur le territoire normand

La Région Normandie, en collaboration étroite avec la Région Académique de Normandie, souhaite construire un nouveau campus innovant. La Communauté de Communes Roumois Seine et la mairie de Bourg-Achard sont également très investis pour la réalisation de ce projet d’envergure. Bourg-Achard a donné la parcelle d’implantation, l’intercommunalité se chargera des aménagements de voiries et de parkings…

Implanté à Bourg Achard, ce campus sera le premier lycée international de Normandie. La Région souhaite que cet établissement intègre le nouveau statut d’EPLEI prévu dans le cadre de la « loi pour une École de la confiance ».

Il devrait accueillir 1 000 élèves, 250 internes dont 100 internationaux, une communauté éducative de 168 personnes composée d’enseignants et de personnels administratifs et techniques mais aussi des utilisateurs externes (élèves d’autres lycées, professionnels, start-up, acteurs du monde économique, habitants, etc.).

Le « Campus du futur » se veut tout à la fois ouvert sur le monde et ancré sur le territoire normand. Il a non seulement vocation à attirer des élèves et des enseignants internationaux mais il s’agira aussi d’un lieu ouvert aux Normands et aux habitants de proximité.

Le Président de la Région Normandie, Hervé MORIN, est venu en personne mardi 3 septembre annoncer aux élus du territoire Roumois Seine la grandeur de ce projet qui aura un impact important sur la dynamique démographique et économique du Roumois.

Un véritable lieu de vie collective au service de la réussite éducative

Le projet tel qu’il est un conçu actuellement prévoit un hall d’accueil qui constituera en quelque sorte la « place de village » du nouvel établissement, un CDI conçu comme un centre de ressource, les classes deviendront des « espaces projet », des plateaux techniques modulables et adaptables, un espace de restauration convivial, des hébergements et une maison des lycéens.

Enfin, un pôle « créativité » regroupera différents outils :

•        un laboratoire d’expérimentations, pensé comme un FabLab, qui permettra la fabrication/réparation d’objets/prototypes/maquettes par la mise à disposition de matériels et par une démarche d’apprentissage participative et basé sur la recherche et l’expérience

•        un espace dédié aux activités artistiques (arts plastiques, sculptures, dessins, etc.)

•        un espace « performances » de type amphithéâtre ou salle de projection, qui pourra accueillir des classes plénières, des débats dans le cadre d’activités pédagogiques, des conférences, des représentations ou encore des ateliers de théâtre ou d’expression (entrainement pour l’oral du baccalauréat).

Le bâtiment, ancré dans son environnement, fera la part belle au bois. Il sera respectueux des principes du développement durable (économe en énergie, respectueux des ressources naturelles, de la biodiversité et du bien-être de tous ses utilisateurs).

Sur cette base programmatique, la Région lancera courant septembre 2019 un concours d’architectes pour choisir le projet dès l’année prochaine et commencer les travaux sur site en 2022.

 

La démarche #Lycée du futur : favoriser l’émergence de nouveaux projets innovants dans les lycées normands

Le # Lycée du Futur est une démarche globale et transversale qui se base sur le principe que : l’innovation s’impulse, les pratiques naissent sur le terrain, les réalisations concrètes se coconstruisent, se partagent, s’évaluent et se diffusent. C’est un dispositif de mise en œuvre d’expérimentations avec les lycées qui souhaitent s’associer à cette dynamique initiée par la Région. 69 établissements contribuent déjà à l’émergence et la diffusion d’usages et de pratiques innovantes sur l’ensemble de la Normandie.

La Région a décidé de lancer au cours de l’année scolaire 2019-2020 une nouvelle saison d’expérimentations #Lycée du Futur autour du bien-être, de la santé et de la persévérance scolaire.

La Normandie s’inscrit ainsi dans une véritable démarche de recherche et de développement en matière d’innovations éducatives. Le « Campus du futur », s’appuiera sur toute cette expertise acquise avec les acteurs de l’éducation en Normandie.

Article publié le jeudi 19 septembre 2019