Accueil » Vivre sur le territoire » Actualités » Soutien aux petites entreprises locales avec Impulsion Relance Normandie
Taille du texteAugmenter la taille du texteRevenir à la taille du texte par défautRéduire la taille du texte

Soutien aux petites entreprises locales avec Impulsion Relance Normandie

 

La Région Normandie et la Communauté de Communes Roumois Seine s’engagent auprès des entreprises locales

Subvention de 1 000 € ou 1 500 € pour les TPE

Selon l’estimation de la Région, 195 entreprises artisanales et commerciales pourraient être éligibles sur notre territoire à ce fonds d’aide financière. Cela représente une aide de 244.000 € dont 146.000 € seront pris en charge par la Communauté de Communes Roumois Seine.

Les bénéficiaires potentiels de cette nouvelle aide :

  • Entreprises, commerçants, artisans et autres indépendants n’ayant pas bénéficié du Fonds National de Solidarité (FSE), ni du soutien du conseil de la protection sociale des travailleurs indépendants
  • Entreprises, commerçants, artisans et autres indépendants 0, 1 et 2 salariés (les auto-entrepreneurs avec salariés sont éligibles)
  • Entreprises et indépendants ayant perdu au moins 30% de leur chiffre d’affaires en avril 2020 en comparaison du CA d’avril 2019
  • Les TPE créées depuis moins d’un an, y compris celles créées très récemment

A compter du 18 mai 2020, les demandes de subventions « Impulsion Relance Normandie » pourront être déposées sur le site de l’AD Normandie : www.adnormandie.fr

La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 30 juin 2020.

 

Pour tout renseignement, vous pouvez contacter covid19-solidarite@adnormandie.fr ou le numéro de téléphone du guichet unique de la Région relatif à cette aide : 02 35 52 22 00 ou la nouvelle cellule d’assistance pour les entreprises de Roumois Seine mise en place pour répondre aux entreprises du territoire Roumois Seine au 02 35 87 63 42 ou deveconomique@roumoiseine.fr

Si vous nous envoyez un mail, veuillez préciser vos coordonnées tél / mail pour que tu nous puissions revenir vers vous

 

Article publié le samedi 2 mai 2020