Accueil » Vivre sur le territoire » Actualités » Continuité de service de la Mission Locale Ouest Eure
Taille du texteAugmenter la taille du texteRevenir à la taille du texte par défautRéduire la taille du texte

Continuité de service de la Mission Locale Ouest Eure

Afin de respecter les mesures gouvernementales prises pour lutter contre la propagation du Coronavirus, la Mission Locale a fermé ses sites d’accueil du public, de Bernay et de Pont-Audemer, ainsi que ses 16 permanences réparties sur le territoire de l’Ouest de l’Eure.

Pour autant, elle a mis l’ensemble de ses salariés en télétravail afin de maintenir la continuité de ses services auprès du public jeunes (16-25 ans) et de ses différents partenaires.

Ainsi toutes les mesures suivantes sont mises en œuvre :

  • L’ensemble des jeunes en contact avec la Mission locale sont informés des modalités de maintien de notre activité. Ils sont sensibilisés à la situation sanitaire actuelle et aux mesures afférentes. Ils sont invités à nous faire part de leurs éventuelles difficultés afin que nous leur apportions notre soutien.
  • Des ateliers ou exercices à distance peuvent leur être proposée en fonction de leurs besoins.
  • Le numéro du standard téléphonique de la structure est inchangé : 02 32 41 16 83. Transféré, il reste ouvert selon nos horaires habituels, soit 8h30-12h15 et 13h30-17h15.
  • Les conseillers peuvent également entrer en contact avec les jeunes et les partenaires sur ces mêmes horaires d’ouverture, selon diverses modalités (messagerie électronique, téléphonie internet, réseaux sociaux, etc…).
  • Les Tchats en ligne sur Facebook avec un(e) conseiller(e) sont intensifiés durant cette période. Au créneau habituel du Mardi 18h00-20h00, s’ajoutent les plages horaires de 14h00 à 16h00 tous les jours, du lundi au vendredi.
  • Pour toutes les situations urgentes qui ne peuvent être traitées par télétravail, les jeunes pourront être rencontrés sur les sites de Bernay ou de Pont-Audemer, suite à un premier examen à distance par un conseiller. L’accueil des jeunes en question se fera sur rendez-vous et selon les règles d’hygiène et de sécurité en vigueur.
Article publié le jeudi 26 mars 2020